strategie kopernik

Le KPI, outil pour assurer l’acquisition
de trafic

Le KPI fait partie de ces termes dont vous avez entendu parler mais qui reste un concept flou pour votre acquisition de trafic ?

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du e-commerce ou vous êtes déjà sur cette vague de commerce 2.0 qui a connu une vraie croissance économique depuis la crise du covid-19 mais vous sentez que vous ne maîtrisez pas encore tous les éléments liés à l’e commerce ? En effet, il n’y a pas que l’aspect commerciale et technique d’un site web à gérer, il faut également pouvoir mener des campagnes de marketing digital divers et pouvoir mesurer la performance de chacune, ce qui est primordial pour savoir si elles sont rentables. C’est le rôle des KPI – Key Performance Indicator qui vous permettront d’analyser vos performances pour l’acquisition de trafic et de mieux piloter vos futures campagnes. Consultez notre guide sur le KPI pour les mettre au service de votre business.

Qu’est-ce que le KPI ?

Le KPI qui est le sigle pour Key Performance Indicator et en Français, cela se traduit comme Indicateur Clé de Performance (ICP). Il s’agit d’un outil essentiel en e-commerce pour mesurer les performances de façon quantifiable et par la suite atteindre les objectifs fixés en ré-adaptant les stratégies pour mieux piloter les campagnes.

Le KPI permet aux employés des différents départements de votre entreprise d’avoir une idée claire et précise de la progression de l’acquisition de trafic de l’entreprise. Cela inclut le département finance mais aussi les ressources humaines comme le département marketing et commerciale. Chaque département bénéficie, grâce aux ICP, de cibles et objectifs (fidélisation des clients, augmenter les ventes, attirer de nouveaux clients ou le nombre visites, maintenir un bon CRM, conversion des prospects etc.) à atteindre mais également la possibilité d’adapter ses stratégies en fonction des performances exercées.

Il y a trois grands avantages pour une entreprise d’avoir recours aux Indicateurs Clés de Performance :

Meilleures décisions.

Traquer le progrès des KPI sur une période donnée permet à l’entreprise et les différents départements d’avoir une idée claire sur les priorités, la santé des diverses stratégies digitales (emailing, omniprésence, millions de vues etc.) mises en place par l’entreprise. Il sera également possible à partir des indicateurs de performances de mesurer efficacement les forces, faiblesses et opportunités d’améliorer les décisions prises. Avec des campagnes menées correctement, la notoriété de l’e-commerce ne fera que s’accroître !

Meilleure concentration.

Les IPC sont dorénavant les métriques de santé les plus pertinentes pour vous. Il est important de noter que les indicateurs-clés doivent être choisis avec attention et en cohérence avec les stratégies et objectifs de l’e-commerce. Par la suite, vos employés n’iront pas dans tous les sens à la recherche de ce qui marche et ce qui ne marche pas dans les campagnes qui ont été mises en place. Grâce aux indicateurs de performances clés, les employés sauront exactement comment piloter les diverses campagnes sans pour autant épuiser la trésorerie.

Créer un environnement d’apprentissage.

Les KPI vous permettent d’avoir toutes sortes d’informations à l’instant T ou vous avez lancé votre campagne de marketing digitale et de mettre l’emphase sur certains aspects qui auraient pu être négligés. Cela vous donnera du contexte aux résultats et si les choses se passent comme prévu. Dans le cas contraire, il faudra immédiatement comprendre ce qui ne va pas, ou est-ce que ça ne va pas et comment faire pour atteindre les objectifs initiaux. Par exemple, si votre e-commerce a beaucoup d’abandon de paniers, il faudra peut-être avoir recours à une stratégie d’emailing qui intègre un CTA (Call-to-action).

Les KPI/ICP les plus utilisés pour les campagnes marketing digitales sont les suivants : le ROI (Return on Investment), le ROAS (Return on Ad Spent), le taux de conversion, le CPC (Coût par Clic), le taux de clics, le taux d’ouverture, taux de rétention (clients fidèles) etc… Même les indicateurs-clés négatifs peuvent être intéressants pour l’entreprise comme le taux de rebond (le pourcentage de visiteurs qui ne visitent qu’une seule page de votre site) ou le taux d’abandon (le pourcentage de visiteurs qui abandonnent leurs paniers).

kpi kopernik

4 indicateurs importants pour le KPI et son acquisition de trafic

Il y a un grand nombre d’indicateurs clés de performances et chacun a sa propre fonction et son utilité pour un commerce. Cependant les KPI ne sont pas tous pertinents pour l’acquisition de trafic de chaque type d’entreprise. Avoir un indicateur ne signifie pas comprendre l’état de santé des campagnes s’ils ne sont pas pertinents. C’est également important de se rappeler qu’un e-commerce qui performe bien sera favorisé par les analytics de Google pour la diffusion sur son moteur de recherches.Voici une liste d’indicateurs importants afin de pouvoir suivre et analyser les performances !

Le ROAS.

Le ROAS vous permet d’avoir une vue d’ensemble de votre campagne avec des facteurs tels que le taux de clics et bien évidemment la rentabilité. Cela vous permettra d’ajuster votre budget pour des campagnes à long terme ou dans des campagnes futures.

Cet indicateur de rentabilité vous permet de comprendre le retour sur chaque euro investi !

Consultez notre guide pour en savoir plus sur le ROAS ici.

Le click-through rate – CTR (Nombre de clics)

Ce ratio calculera le pourcentage de clics que vous obtiendrez pour 100 impressions d’annonces.Si vous avez obtenu 20 clics pour un total de 100 impressions, cela vous donne donc un CTR de 20%.

Cet ICP est bien utilisé dans la phase d’intérêt et de considération, surtout si vous concentrez vos actions sur les campagnes par e-mail. C’est un bon indicateur pour quantifier l’efficacité d’une campagne d’acquisition, et son optimisation permet souvent de faire monter le ROAS.

Le calcul pour le CTR :

( Nombre de clics x 100 ) / Nombre d’impression = CTR en %

Par exemple, si votre publicité a obtenu 150 clics pour un total de 1000 impressions, dans ce cas, votre CTR sera le suivant : (150/1000) x 100 = 15%.

Le cost-per-click – CPC (Cout par Clic)

Le coût par clic (CPC), très souvent utilisé en webmarketing, est un autre des indicateurs clés à utiliser si vous voulez mesurer vos clics et commencer à relier vos campagnes à l’investissement qu’elles génèrent. Le CPC, ou coût par clic, est un modèle d’enchères au paiement par clic dans lequel vous payez chaque fois que quelqu’un clique sur votre annonce. Votre coût par clic correspond au montant que vous payez lorsqu’un internaute clique sur votre annonce, et il est calculé à chaque fois que l’enchère PPC (pay-perclick) est exécutée.

La formule du CPC : Budget total / Nombre de clics = CPC en euro

Donc par exemple votre budget était de 1 000 € et vous avez obtenu 600 clics.

Dans ce cas : 1000/650 = 1,54€

Cette métrique est importante mais varie beaucoup d’un site à l’autre car il est souvent impacté par la concurrence ou la recherche d’un produit. Le faire baisser peut permettre de faire monter le ROAS.

Le taux de transformation.

Le taux de conversion est le pourcentage de visiteurs du site Web qui ont effectué une conversion. Ce KPI est simple à utiliser, il vous suffit de calculer le taux de conversion en divisant le nombre de conversions par le nombre de visiteurs. Plus celui-ci est élevé, plus le ROAS va monter. Il peut être est déconseillé de faire de la publicité si on a un mauvais taux de transformation et plutôt favoriser l’optimisation de sa boutique sera la première étape indispensable avant d’investir en pub.

La formule pour le taux de transformation est la suivante :

Nombre de transactions* / nombre de visiteurs x 100 = Taux de Transformation

Par exemple, vous avez eu 150 conversions sur 1000 visiteurs

Dans ce cas, le taux de conversion sera : 150/1000×100 = 15%

*La transaction peut être un achat ou une action !

marketing kopernik

Comment suivre les KPI selon les stratégies webmarketing pour l’acquisition de trafic

Une fois que, grâce aux KPI, vous avez commencé à mesurer les performances, analyser les performances il faut aussi pouvoir les suivre selon les stratégies digitales que vous avez choisies comme par exemple la stratégie de faire des millions de vues qui nécessite d’être à plusieurs endroits en même temps et demande une fréquence de publication !

Et pour suivre au mieux vos KPI, il vous faut un ou des tableaux de bords pour suivre les stratégies de l’acquisition de trafic ! Vous pourrez dorénavant regrouper. selon les catégories de KPI comme par exemple en délai, qualité, quantité, budget etc, les sources de données dans un visuel qui sera plus percutant. Le tableau de bord permet d’avoir un visuel sur l’ensemble des KPI et l’état de santé de vos campagnes.

Ainsi, grâce à cet outil, chaque équipe concernée pourra bénéficier des datas (données) qui ont été relevées et qui sont pertinentes pour leurs départements.

Kopernik a élaboré un tableau de bord complet qui vous permettra de bien suivre tous les KPI utilisés selon les stratégies employées !

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez le dossier de la boutique par mail.